Les résultats « enrichis » de Google

Dernière mise à jour le 15 mai 2022

Un extrait de résultat enrichi est un résultat de moteur de recherche qui est affiché avec un petit plus :

  • une photo de recette
  • des notations de produit (avec des étoiles)
  • une liste d’événements (concerts, expos…)
  • une date discrète
  • un fil d’Ariane, etc. Ils sont aussi appelés extraits enrichis ou rich snippets.
résultats Google "cuisson des pâtes", extraits de résultats enrichis de type recette
Les résultats enrichis de type recettes sont particulièrement visibles dans les pages de Google, avec un visuel, des avis, une durée de préparation, …

Ces résultats sont issus d’informations spécifiques trouvées dans la page web et exploitées notamment par les moteurs de recherche.

Rien à voir donc avec Google annonçant ses dizaines de milliards de dollars de bénéfices…

Les résultats de recherche classiques et les résultats enrichis

Les résultats naturels des moteurs de recherche sont en très grande partie produits à partir d’informations que leurs robots récupèrent en explorant les pages web.

résultats Google "cuisson des pâtes" : extrait de résultat classique et autre affichage d'un extrait enrichi de type recette
Il y a un extrait de résultat qui est plus coloré, qui fait plus envie, … et qui accessoirement fait dans le placement de produit 😲
  • Dans le cas d’un résultat classique, le lien-titre bleu et la description affichés dans les pages de résultats des moteurs sont souvent issus d’éléments spécifiques (balises title et meta description), renseignés quand tout va bien dans le code de chaque page. Ces éléments, constituant un résultat « classique », ne sont pas affichés directement dans les pages du site.
    [Ce fonctionnement a beaucoup évolué : aujourd’hui les moteurs réécrivent souvent à la volée le titre bleu ou la description pour coller aux termes recherchés : le titre ou sa description ne sont pas idéals par rapport aux termes de la recherche mais le contenu de la page répondra de façon satisfaisante à cette demande.]
  • Dans le cas des extraits enrichis, qui sont donc des résultats classiques « améliorés », les moteurs de recherche exploitent des éléments supplémentaires : généralement des données structurées. Il s’agit d’informations transmises dans le code des pages et indiquant la nature véritable des éléments ou contenus de la page.

Les données structurées, origine des résultats enrichis

Comme d’autres éléments d’une page web (balises title et meta description, consignes d’indexation, …), les données structurées sont destinées aux robots qui explorent le web. Les données structurées permettent de fournir des informations spécifiés aux robots :

  • Là où il y a écrit « j’adore la soupe aux choux », un moteur est censé deviner s’il s’agit du film ou du plat culinaire en s’aidant du contexte de la phrase, de la page, du site.
  • Avec les données structurées, il n’y a pas plus de doute : une suite de chiffres est devient à ses yeux un numéro de téléphone, un code postal ou une référence ISBN.

Les données structurées permettent donc de créer un véritable « graphe de connaissance » à travers le web et même au-delà, puisqu’elles peuvent être déployées dans les mails par exemple.

Mais ce sont les principaux moteurs de recherche qui exploitent les données structurées associées à des bases de données de référence telles que Wikipedia. Avec toutes ces informations, ils sont capables d’associer La soupe aux choux et Shaun of the dead, ou Mozart et Shakira.

Des résultats pour une réponse, la paresse ou l’instantanéité

Nous n’aimons pas trop avoir le choix : souvent, une simple et unique réponse est plus appréciée qu’une liste de 10 résultats (météo, sujets historiques, données économiques et géographiques, séries, films et artistes, …). Et ça, Google l’a bien compris.

« Notre objectif est d’organiser les informations à l’échelle mondiale pour les rendre accessibles et utiles à tous. ».

https://about.google/

Les étoiles de notation adossés à des recettes ou à des chaussures augmentent le nombre de clics sur les résultats concernés : les yeux sont attirés, l’information est clairement affichée, le clic est rapide. « Une note de 2,5 sur 5, au secours ! » ; « 1458 avis et 4,5 sur 5, c’est sûrement un top chef qui a créé cette recette ? » ; …

Knowledge Graph

En accumulant des informations précises et liées entre elles sur des sujets de plus en plus nombreux, Google construit petit à petit une nouvelle référence appelée Knowledge Graph, qui se veut une sorte de Wikipedia en plus malin. Ces informations, vous l’aurez compris, viennent en partie de données structurées récupérées par le moteur dans les pages web qu’il explore.

Son objectif : « organiser les informations à l’échelle mondiale pour les rendre accessibles et utiles à tous » (je sais, c’est écrit juste au-dessus, c’est pour voir ceux qui suivent).

Cela pose bien sûr des questions : une information lue via Google est souvent considérée à première vue comme une information exacte. Le moteur est utilisé par près de 95% des internautes. Sa responsabilité devient de plus en plus importante quand il fournit lui-même les réponses, et qu’il n’aiguille plus (ou beaucoup moins) vers un panel de réponses.

  • Quand le moteur fournit des liens, nous pouvons facilement questionner les sites sur lesquels nous lisons des réponses.
  • Quand le moteur fournit directement la réponse, fait-on encore le moindre effort d’esprit critique ?

Il faut bien le reconnaitre, le succès du moteur ne s’est pas bâti sur des résultats loufoques ou bourrés d’informations inexactes. Il a su proposer des résultats suffisamment pertinents, juguler les sites de SPAM et convaincre les sites du monde entier (ou presque) de suivre ses règles.

Cette nouvelle branche du moteur semble toute logique (intelligence artificielle, machine learning, … ). Mais le moteur, qui en connait tant sur ce que nous cherchons, nous fournit directement des réponses et tend même à devancer nos questions. S’il connait les questions et les réponses à l’avance, ne risque-t-il pas de fausser son propre jeu ? De perdre « l’impartialité » (ou la justesses) qui a participé à son succès ?

Par J-Michotey

Je suis ceinture jaune de WordPress ! ... Ce site a déjà eu plusieurs vies. Aujourd’hui, c’est une vie sage et bien rangée. Toujours pas de plan de développement, de comité éditorial ou de stratégie long terme, mais toujours une même raison d’être. N’hésitez pas à déposer un message, une suggestion, des fleurs… ! Et bonne lecture