Téléraflix

Il y a énormément de raisons de ne pas faire une liste de films ou de séries, autant que de listes déjà en ligne sur d’innombrables pages web.

Des séries

Utopia

Barrée, flippante, déjantée, trash, une esthétique à la fois inattendue et dérangeante, une musique qui colle : c’est une série qui ne ressemble à aucune autre à ma connaissance.

A la limite, on pourrait la comparer à un Fargo (la série) punk british et croisé SF. Si cela vous intrigue, vous êtes très loin d’être au bout de vos surprises. N’hésitez pas, en VO, au pire vous serez mal à l’aise et vous ne poursuivrez pas les épisodes.
(Ce qui est vachement triste, c’est qu’elle n’est apparemment plus disponible sur les plateformes légales de VOD pour le moment ! Faudrait voir à disrupter et faire une start-up d’état qui reprendrait l’idée d’une médiathèque digitale… au niveau national. Je dis ça je dis rien mais quand même c’est un petit coup de gueule)

Utopia : ambiance…

Des films

Les Enfants du paradis

Arletty, Pierre Brasseur, Jean-Louis Barrault, … une autre époque, on aime ou pas, mais du vrai cinéma

Wikipédia : « film français réalisé par Marcel Carné d’après un scénario de Jacques Prévert, sorti en 1945 ».
www.festival-cannes.com : « Paris sous Louis Philippe. Boulevard du Crime, parmi les acteurs et les bateleurs, l’amour et la mort jouent la comédie. C’est d’ici que part la ronde capricieuse du destin qui contrarie toujours l’amour de la belle Garance et du mime Jean-Baptiste Debureau. Autour d’eux, d’autres destins se jouent : celui de Lacenaire, dandy assassin, celui de Nathalie qui épouse Jean-Baptiste sans parvenir à effacer le souvenir de sa rivale, celui de Frédérick dont la seule passion reste finalement le théâtre. »

Jean-Louis Barrault, Baptiste dans les Enfants du paradis
Jean-Louis Barrault