Catégories
Web

L’extrait de résultat des moteurs de recherche

Dernière mise à jour le 21 décembre 2020

Extraits de base sur extraits enrichis

Hommage

Titre et description dans Google, snippet, extrait de résultat de recherche, balises title et meta description … Essayer de comprendre de quoi il s’agit et ce qu’il faut faire, cela prend du temps.

On parle bien de ça ici : le résultat dans les moteurs de recherche, élément fondamental pour le référencement.

Illustration d'un extrait de résultat dans un moteur de recherche
Les éléments présents dans les résultats des moteurs de recherche sont dans l’immense majorité issus de la page du site.

Les extraits de résultats de recherche

Les extraits « de base » existent depuis l’avènement des moteurs de recherches et même avant, dans les annuaires du web. Il s’agit des titres et descriptions, dans les résultats des pages des moteurs de recherche. Ils sont principalement issus de balises HTML, généralement présentes dans le code des pages : les balises title et meta description.

exemple de code HTML : balises title et meta description
Title, meta name description content : le code HTML dans toute sa simplicité

Il existe des extraits enrichis qui affichent des informations supplémentaires (étoiles de notation, avis, formats riches, …). Mais c’est une autre histoire.

Le titre et la description

La balise title a une importance particulière. C’est le Lien bleu par excellence, cliqué un nombre de fois incalculable. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un titre, le titre de la page pour les moteurs. C’est donc un élément essentiel en référencement :

  • C’est un élément clé dans l’évaluation de la page par les moteurs : les termes qui y sont présents ont un « poids » particulier dans le classement d’une page.
  • C’est aussi et bien sûr le lien entre une page, le moteur et ses utilisateurs.

La description est également importante. On y trouve des indices qui nous incitent, soit à cliquer, soit à passer au résultat suivant. On la parcourt parfois sans s’en rendre compte, mais elle n’est jamais inutile.

Vous pouvez vérifier ces propos chez Google ou Bing (mais j’espère secrètement que vous continuerez à lire la suite de cet article en me faisant une confiance aveugle) :

Ces 2 balises ne sont pas les seuls éléments importants pour bien référencer une page, mais leur rôle est particulièrement évident pour le référencement.

Le SEO en raccourci

Comme Google ou Bing l’expliquent, l’acronyme SEO signifie Search Engine Optimization, généralement en français par référencement naturel (en opposition au référencement publicitaire).

Il y a de nombreux facteurs qui expliquent le classement et la position d’un résultat dans les pages des moteurs de recherche. En voici quelques-uns, couramment répartis en 3 « familles » :

  • La qualité des contenus : la page apporte-t-elle des informations utiles, complètes et adaptées aux demandes des visiteurs ? Ces informations sont-elles uniques ou pompées d’autres sites ? Sont-elles bien présentées, faciles à lire, structurées ?
  • La notoriété : y a-t-il un ou des liens qui pointent vers la page ? Y a-t-il des signaux qui indiquent qu’elle a suscité de l’intérêt ?
  • Les facteurs techniques : y a-t-il des bugs ou des erreurs ? La page se charge-t-elle rapidement, le site et le serveur sont-ils adaptés et correctement paramétrés, … ?

Pour arriver tout en haut de la 1ère page de résultats, il faut parfois de la réflexion, de la persévérance, du travail. On trouve toujours des contre-exemples, une page qui semble vraiment moins bien et qui est mieux classée. C’est l’arbre qui cache la forêt. Mieux vaut éviter les astuces trop simplistes, les ruses trop compliquées ou au contraire trop évidentes.

Avant d’écrire les balises

Les balises Title et meta description sont importantes mais leur écriture demande un peu de lucidité. Il ne faut chercher à enjoliver plus que de raison.
Il est de toute façon difficile de tromper l’intelligence humaine et artificielle déployée par les moteurs : ces balises ne sont que des indices parmi d’autres. L’analyse sémantique des moteurs est aujourd’hui très fine. Ce n’est pas en ajoutant 5 fois le terme « iPhone » dans la balise qu’elle apparaitra en première page de Google.

A l’inverse, il ne faut pas être trop timide ou modeste : optimiser une pages pour les moteurs de recherche est légitime. Si une page concerne l’iPhone, il ne faut pas la cacher derrière un « smartphone commercialisée par une entreprise multinationale américaine depuis 2007 ».

Pour éviter de s’égarer :

  1. Il n’y a qu’une seule première place. L’atteindre prend du temps. Ne viser pas la lune. Et savoir patienter.
  2. Il y a de nombreux critères utilisés par les moteurs de recherche : des critères techniques, des critères de popularité et des critères sémantiques. Avoir un bon titre et une bonne description n’est pas suffisant, mais c’est généralement indispensable.

Pour optimiser ses résultats de recherche

Rédiger des balises title et meta description efficaces n’est pas facile. Cela peut sembler simple, ça l’est parfois, mais c’est souvent plus difficile qu’il n’y parait. Quel « mot-clé » utiliser ? Quels nombres de mots ? Y a-t-il des choses à faire, ou ne pas faire ?

Pour aller un peu plus loin :

En espérant avoir pu, modestement, vous éclairer un peu, bon courage et amusez-vous bien !

Par J-Michotey